Au petit bonheur la chance

Cette expression française populaire signifie qu’on laisse le hasard faire son œuvre, par exemple quand on joue selon la méthode optimisée SuperChance100. Apparue au beau milieu du XIXe siècle, on pouvait presque la qualifier de formule magique pour forcer le destin à se dérouler correctement. Le bonheur trouve son origine dans les mots « bon » et « heur », autrefois utilisés pour parler de hasard. Littéralement traduit bon hasard, ajouter la « chance » au mot bonheur est donc une forme d’insistance qui vient renforcer le souhait et irait même jusqu’à personnifier ce concept. Dans cet article, SuperChance100.info se penche sur l’évolution de l’image de la chance dans notre culture.

Trèfle à quatre feuilles tenu dans une main.
https://www.flickr.com/photos/kevinomara/


Dans le folklore

Dans le folklore de nombreuses cultures, on retrouve ce concept de chance chez des créatures et autres objets en tout genre capables d’en procurer. Ainsi, en Irlande vous pourrez partir à l’aventure et courir après des leprechauns pour qu’ils réalisent trois de vos souhaits. Affublés d’habits verts et de trèfles à quatre feuilles, ces petits farfadets parcourent les plaines et forêts irlandaises et gardent précieusement leurs chaudrons remplis d’or.

Souvent liées à la nature, il existe bien d’autres créatures fantastiques capables de réaliser les souhaits les plus fous des hommes. Les djinns, ou génies, en lien avec la tradition des pays musulmans, sont des esprits qui ont la faculté de prendre une forme animale, végétale et même anthropomorphe. Dotés de pouvoirs surnaturels, ces génies font rêver tout homme à la recherche de conquêtes et de richesse.

Enfin, on retrouve aussi des fées nommées yakshas dans la mythologie hindoue. Encore une fois, elles sont les gardiennes bienveillantes de la flore et influencent la vie des hommes. Entre tradition folklorique et culture moderne, il est difficile de distinguer le vrai du faux.

Dans la culture moderne

Aujourd’hui, les réflexions sur la chance ne sont plus seulement une affaire de superstition. Les sciences modernes approchent la chance de façon rationnelle et appliquent la théorie des probabilités. On parle alors de pourcentage de chance ou de risque qu’un événement se produise. Tandis qu’en psychologie, la chance peut être utilisée comme un placebo pour favoriser la pensée positive.

Selon le philosophe Jean-Paul Sartre et le père de la psychanalyse moderne Sigmund Freud, qui appuient tous deux cette théorie, la chance ou la malchance sont un moyen pour chaque individu de contrôler les événements. Ainsi, quelqu’un qui affirme être malchanceux agira plutôt de façon à se trouver dans une situation destructrice tandis qu’une personne se pensant chanceuse sera dans une optique de recherche du bonheur. En conclusion, pensez positif et exercez votre chance ! En achetant, par exemple, une grille d’euromillion.

La définition du bonheur

Les croyances humaines citées plus haut et le nombre rocambolesque d’écrits traitant de la chance nous montrent que l’homme, de toutes époques et régions du globe, a toujours cherché à apprivoiser cette notion. Mais dans quel but cherche-t-on à s’accaparer la chance ? On parle de chance lorsqu’un événement heureux s’est réalisé parfois contre toute attente. Cela démontre que la chance est intimement liée au fait d’être heureux.

Par définition, le bonheur est un état stable dans le temps où le corps et l’esprit sont plongés dans un équilibre de sérénité et de plénitude. Cet état marque l’absence de sentiments négatifs tels que la souffrance, le stress, le trouble. Cependant, même après avoir étudié sa définition, il est très difficile de trouver la recette du bonheur qui fonctionne pour tout le monde. En effet, le bonheur est avant tout une recherche personnelle, individuelle et subjective. Tandis que certains individus placent le désir, l’amour et l’amitié comme des éléments-clés pour atteindre ce but, d’autres composent avec des éléments moins abstraits comme la richesse, la popularité, la beauté. Il est difficile de distinguer le bon chemin d’une illusion. Toutefois, cette recherche semble être le but ultime de l’existence humaine.

Étiquetté , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected by WP Anti Spam