Brexit : l’avenir du Royaume-Uni dans l’Euro Millions

Le jeudi 23 juin 2016, une page s’est tournée dans l’histoire de l’Union européenne. En effet, les Britanniques ont voté à 52% pour une sortie du Royaume-Uni de cette dernière. Si cette décision va avoir des effets sur bon nombre de choses, qu’en sera-t-il en ce qui concerne le fait de jouer à l’Euro Millions ?

Deux bateaux prenant des directions opposées symbolisant la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne
https://www.flickr.com/photos/mwf2005/33604158301

L’Euro Millions sans le Royaume-Uni, c’est comme Game of Thrones sans Jon Snow !

Nos amis britanniques peuvent se rassurer, il n’est pas obligatoire de faire partie de l’Union européenne pour participer à l’Euro Millions. Regardez nos amis suisses, ils bénéficient d’un statut particulier qui leur permet de jouer en toute tranquillité. Et bien ce statut s’appliquera désormais au Royaume-Uni.

En effet, les accords de participation à l’Euro Millions sont régis par les différentes loteries organisatrices et non les gouvernements. Il suffit donc pour Camelot, la société éditrice de la loterie outre-Manche et l’une des fondatrices de l’Euro Millions, de trouver un accord avec les autres pour se maintenir dans cette loterie transnationale.

Enfin, il n’y a nul doute que cet accord sera trouvé puisque le Royaume-Uni est, rappelons-le, le pays ayant la plus forte participation à l’Euro Millions, il est donc impensable de se passer de lui dans le futur ! Vous l’aurez compris, pas question pour l’Euro Millions de continuer l’aventure sans l’un de ses pays fondateurs !

Le taux de change, la principale incertitude

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, le jackpot pour les Anglais se verra bien plus élevé après le Brexit. Par exemple, pour un jackpot de 100 millions d’euros, les Anglais auraient touché, avant Brexit, un peu plus de 73 millions de livres sterling contre 84,5 millions post Brexit, selon les estimations actuelles.

Bien évidemment, tout est relatif, si le gain en livres sterling augmente, c’est parce que son taux de conversion face à l’euro baisse, ce qui veut dire que la monnaie perd de sa valeur par rapport aux autres, un mauvais signe en général pour l’économie d’un pays, qui, dans ce cas, est dû à l’incertitude qui pèse sur l’économie britannique depuis le référendum. Mais ne vous inquiétez pas, le taux de change finira par se stabiliser et les jackpots ne fluctueront plus au bout d’un certain temps.

Quant aux prix intermédiaires, ils ne sont pas affectés car ils ne sont pas distribués par l’organisme Euro Millions mais par les loteries nationales de chaque état.

Étiquetté , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected by WP Anti Spam