C’est arrivé un 13 novembre : le plus grand gain en France

Cela fait déjà quatre ans qu’un habitant des Alpes-Maritimes a remporté le jackpot inégalé en France de 169 837 010 euros. Ce 13 novembre 2012, un Trinitaire ou une Trinitaise a sauté de joie en devenant un grand gagnant de l’EuroMillions !

Des billets de 500 euros.
https://www.flickr.com/photos/peter-linke/

Quelques chiffres

Il avait fallu jouer les numéros 11, 16, 17, 21, 24, 29 et les étoiles 02, 05, 07, 08 pour gagner ce jackpot. Comme on l’a vu, il s’agit du plus gros gain à l’EuroMillions en France. Depuis la création du jeu en 2004 et jusqu’à présent, il n’a pas été dépassé. C’est aussi le quatrième plus grand gain en Europe, toutes loteries confondues (sauf le SuperEnalotto).

Un journaliste s’est amusé à comparer ce gain à des sommes « compréhensibles ». Cela représente 126 siècles du salaire minimum en France, de quoi vivre à l’aise donc, même une fois les impôts réglés.

Un mystérieux gagnant

La Fédération française des jeux a pour politique de ne pas divulguer l’identité de ses gagnants ni même le point de vente qui a édité la bonne grille. Pourtant, un homme a fini par se faire connaître en tant que possesseur dudit ticket. D’abord, il a voulu le faire « anonymement » dans le journal local Nice-Matin. Il voulait rendre hommage à la buraliste de la Trinité chez qui il avait validé le ticket, sans pour autant révéler son nom. Mais c’était sans compter sur les affaires que l’homme dirigeait et qui lui ont valu des mises en examen. Il était soupçonné d’escroquerie via sa société Aristophil. L’affaire est en cours et c’est pendant les investigations que la Brigade financière a acquis la certitude que le fameux gagnant est bien le fondateur d’Aristophil, Gérard Lhéritier, un Niçois.

Étiquetté , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected by WP Anti Spam