Culture G, une culture en gold

Dans un précédent article sur notre blog, nous vous avions donné quelques exemples d’objets issus du quotidien qui peuvent vous rapporter beaucoup d’argent. SuperChance100, votre partenaire de jeu pour tenter de remporter l’Euro Millions, vous dévoile dans cet article comment devenir riche et cultivé.

Photographie d'une médaille en or.
https://www.flickr.com/photos/100556204@N05/16591068913/

Musique maestro !

Être collectionneur peut être considéré comme un métier. Pour espérer faire de bonnes affaires dans ce milieu, il est primordial d’avoir une culture générale à toute épreuve. En effet, en parcourant au hasard les stands d’une brocante, vous pouvez dénicher un trésor insoupçonné qui n’a de valeur que pour un œil averti. Au même titre qu’un antiquaire, le collectionneur est constamment en quête d’objet qui ont ou auront une valeur intéressante. Certains se spécialisent dans les œuvres d’art, dans les livres, dans le vin et même dans les disques vinyles. En effet, le disque vinyle fait son grand retour depuis quelques années. Et pourtant, dès l’arrivée du format CD, les vinyles semblaient être partis pour un voyage sans retour vers votre grenier. Il est peut-être temps d’explorer vos vieilles collections. Votre pépite d’or sera peut-être un des premiers disques de Serge Gainsbourg ou de Johnny Hallyday. On peut aussi citer Mylène Farmer, dont la discographie est toujours très prisée des fans. Par exemple, on estime que le maxi 45 tours du single « Maman à tort », sorti en 1984, peut se vendre jusqu’à 200 euros.

À la conquête de l’histoire

Les objets d’art ou d’histoire peuvent aussi avoir une cote élevée. Lorsque ces objets reflètent un mouvement artistique ou sont caractéristiques d’une autre époque, vous êtes assurés de trouver un acquéreur. Par exemple, les vieilles affiches d’origine de cinéma se vendent assez facilement si elles sont en bon état. Si vous êtes l’heureux propriétaire de l’affiche du film « Tarzan l’invincible », illustrée par Jacques Bonneau dans les années 1930, vous pouvez espérer la vendre aujourd’hui pour 1350 euros. Pour la peinture, sans la signature d’un peintre relativement célèbre, n’espérez pas faire une vente exceptionnelle. Toutefois, vous pouvez avoir des surprises comme ce fut le cas pour un particulier ayant découvert une peinture qui a fait sa fortune. En effet, le tableau qui bouchait une des fenêtres de son grenier s’est révélé être un Van Gogh.

Votre grenier ne vous rapportera peut-être pas autant que si vous gagniez à l’Euro Millions mais vous serez sans aucun doute heureux de tomber sur certains objets dotés d’une valeur sentimentale.

Étiquetté , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected by WP Anti Spam