FDJ : une potentielle privatisation en novembre

Actuellement l’Etat détient 72 % du capital de la FDJ, mais cela pourrait changer. La communauté Avis sur SuperChance100 vous explique tout ! En effet, la privation de la Française des jeux pourrait débuter dès le mois de novembre. C’est ce qu’a affirmé Bruno Le Maire, notre ministre de l’économie et des finances, pendant l’émission « Le Grand Rendez-vous » de dimanche dernier.

C'est un ticket Euro Millions sur une table de café.
https://pixabay.com/fr/photos/loterie-euromillions-lotto-2276112/

Cette décision est encore un peu vague et les conditions de privatisation sont encore à définir. Néanmoins, le ministre a la volonté de privatiser la FDJ d’ici la fin de l’année afin que les particuliers puissent acheter des parts. Il affirme que « le rôle de l’Etat n’est pas de s’occuper des jeux de tirage et de grattage ». Il garantit cependant le contrôle des jeux en mettant en place une autorité de régulation. Par ailleurs, l’Etat gardera tout de même 20 % pour assurer un contrôle sur les potentielles addictions des joueurs en plus de cette future autorité. Un président sera nommé avant que la privatisation ne soit décrétée.

Les origines de la Française des jeux garderont également une place importante au sein des valeurs de la société. Comme vous le savez peut-être la création de la FDJ était destinée aux « gueules cassées » de la première guerre mondiale car ils n’étaient pas considérés comme des invalides de guerre et ne bénéficiaient par conséquent d’aucune aide de l’Etat. C’est pourquoi deux d’entre eux ont créé une loterie pour récolter des fonds. Ainsi, Bruno Le Maire a assuré que 14 % du capital sera toujours détenu par les associations d’anciens combattants pour qu’ils gardent un siège au sein du conseil d’administration de la FDJ.

Étiquetté , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected by WP Anti Spam