Gain à l’EuroMillions et niveau de vie

À l’occasion du dernier grand jackpot qui était sorti en cette fin d’année (rappelez-vous, les 168 millions d’euros remportés en Belgique), un éminent économiste expliquait sur le site Atlantico.fr la complexité de gagner autant d’argent. Éminent ne signifiant pas infaillible, on a voulu vérifier les chiffres étalés dans cet article.

Planches imprimées de billets de 100 euros.
https://www.flickr.com/photos/dskley/

Vous nous connaissez maintenant, l’équipe du blog sur la méthode de jeu en communauté à l’EuroMillions aime décortiquer les infos autour du jeu d’argent et de hasard. Mais on n’est pas sûrs que les membres des communautés SuperChance100 adoptent la ligne de conduite que Philippe Crevel expose. À commencer par l’obligation sous-entendue le long de l’article qu’il faille continuer d’engranger des revenus, tout en profitant d’intérêts de placement plus ou moins risqués, ceci en bénéficiant de facilités fiscales. Et puis quoi encore ? Toucher des aides sociales ?

3 millions, pas assez ?

L’économiste estime en effet que remporter trois millions d’euros ne suffirait pas à vivre sereinement. Il faut dire que les critères supposés sont quelque peu excessifs. Faut-il vraiment acheter pour un million d’euros un appartement dans le 6e arrondissement de Paris ou une maison à Porticcio ? Forcément, ensuite, ce qui reste ne rapporte pas assez selon ses critères. Après un tel investissement, on ne vivrait qu’avec 3000 euros par mois environ, ce qu’il considère comme étant le revenu moyen des Français. D’après l’économiste, il serait alors impossible d’arrêter de travailler si le fameux pactole ne rapporte « que ça », au final. C’est un point de vue…

Ce qui nous a encore plus surpris, c’est le montant du salaire moyen. En effet, il faut rétablir la vérité. D’après les données de l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee), le revenu mensuel moyen est de 2202 euros pour 2013. L’arrondir à 3000 est excessif et ne correspond qu’à une tranche de 10 % des Français. On ne peut que conclure que le niveau de vie dont traite l’économiste – gagner 3000 euros par mois sans travailler, grâce à un gain Euro Millions de trois millions d’euros – c’est déjà vivre bien mieux que la majorité des Français !

Étiquetté , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected by WP Anti Spam