Ils sont riches et généreux

Les médias relatent plus souvent des affaires d’escroqueries, d’évasions fiscales et de détournement d’argent que des histoires de bons samaritains. Le monde va-t-il si mal ? SuperChance100, votre spécialiste du jeu en groupe à l’Euro Millions, vous prouve le contraire.

Dessin représentant des personnes en train de faire un don.
https://pixabay.com/fr/don-g%C3%A9n%C3%A9rosit%C3%A9-aum%C3%B4ne-2706851/

Les belles histoires existent encore

Alors qu’on ne cesse de nous rabâcher que le monde est en crise, les scandales impliquant des personnalités richissimes dans des affaires d’escroqueries défraient régulièrement la chronique. Par conséquent, les hyper-riches sont diabolisés et les superprofits sont systématiquement pointés du doigt. En 2015, il y a eu l’affaire des Panama Papers révélant les manœuvres d’hommes politiques, de sportifs de haut niveau et de célébrités dans les paradis fiscaux. Plus récemment encore, l’attaquant star du PSG, Neymar, a été condamné par une cour d’appel brésilienne à payer une amende d’un million d’euros. Bref, les occasions de s’indigner ne manquent pas. Mais les riches ne sont pas tous véreux, il en existe même de très généreux.

Novak Djokovic, son juste retour pour sa patrie

Par exemple, on peut citer l’un des plus grands tennismen du monde entier, Novak Djokovic. Vous en avez peut-être entendu parler dernièrement dans l’actualité, le prodige serbe des courts de tennis a décidé d’utiliser une partie de sa fortune pour aider les sans-abris et les personnes dans le besoin.

« L’argent n’est pas un problème pour moi. J’en ai gagné assez pour nourrir toute la Serbie. Je pense que la Serbie le mérite après tout le soutien qu’elle m’a apporté. »

En effet, l’ancien numéro un mondial est devenu le premier joueur à dépasser la barre des 100 millions d’euros de gains dans sa carrière. Avec cette fortune, le joueur souhaite aider son prochain en ouvrant un restaurant totalement gratuit. Pour expliquer cette démarche, Nole confie qu’une partie de sa réussite découle du soutien de ses fans et de son alimentation saine. L’ouverture d’un restaurant caritatif dans son pays lui semblait alors évidente.

Bill Gates, chaque vie humaine à la même valeur

Si l’on ne devait citer qu’un seul milliardaire philanthrope, c’est sans aucun doute le nom de Bill Gates qui apparaitrait. L’homme le plus fortuné du monde d’après le classement Forbes est aussi le plus grand donateur au monde. À l’âge de 61 ans, le fondateur de l’entreprise Microsoft a amassé plus de 89 milliards de dollars. En 2008, il décide de se consacrer totalement à l’associatif en dédiant une partie de sa fortune dans sa fondation Bill & Melinda Gates.

En septembre 2017, le premier génie de l’informatique a effectué le plus gros don de l’histoire d’un montant de 4,6 milliards d’euros. Son objectif ? Sauver le monde ! Et il projette de donner bien plus grâce à son projet « The Giving Pledge » (la promesse de don). L’idée est de rassembler les plus grandes fortunes du monde autour d’un accord, celui de céder au moins 50% de son patrimoine à des organisations de bienfaisance. Dans ce club très fermé de généreux milliardaires on peut citer aussi le co-fondateur de ce projet, Warren Buffet, qui a depuis convaincu 129 milliardaires de rejoindre cette initiative comme Michael Bloomberg (ancien maire de New-York), Pierre Omidyar (fondateur d’eBay) ou encore Reed Hastings (fondateur de Netflix).

La France vient de perdre son plus riche donateur

En France, les riches donateurs se font discrets, tellement que certains bienfaiteurs endossent les calomnies sans broncher comme feu Liliane Bettencourt. L’ex héritière du groupe L’Oréal était la première contributrice française à soutenir des œuvres caritatives de toutes natures, et ce, depuis des décennies. En 2013, on estimait le total de ces donations à plus de 760 millions d’euros, nul doute que ce montant a augmenté depuis.

Si vous gagnez à l’Euro Millions, pensez-vous faire un don ? Partagez votre témoignage sur SuperChance100 !

Étiquetté , , , , , , , , ,