La Belgique sollicite l’aide du gagnant

Lorsqu’on sait qu’un chanceux vient d’empocher 168 millions d’euros à l’Euro Millions, on est content pour lui, mais surtout, on l’envie. Et si ce dernier se propose de nous aider… Alors là, on ne répond plus de rien. C’est un peu le constat qu’a fait la Belgique, pas plus tard qu’en octobre.

Une foule portant un panneau où il est inscrit "share" (partage).
https://www.flickr.com/photos/equinoxefr/

Un gagnant généreux

Mardi 11 octobre, un Bruxellois de 45 ans s’est vu attribuer la somme rondelette de 168 millions d’euros. Le tirage de l’Euro Millions lui a donné raison, ce soir-là. Après dix ans de pratique assidue (du Loto, également), en l’espace d’un instant, l’homme est devenu le plus grand gagnant du pays. « J’avais peine à le croire. Je n’ai réalisé l’ampleur du gain qu’une fois à la maison, derrière mon ordinateur, quand j’ai vérifié les résultats sur le site web », s’est-il exprimé auprès de la Loterie nationale.

Et quelle ne fut pas la surprise de la population lorsque, interviewé par la rédaction du site d’information Rtlinfo.be, il a ajouté vouloir « partager ce gain tombé du ciel avec des gens qui en ont besoin ». Le genre de déclaration qu’on n’oublie pas. Le genre d’opportunité qu’on agrippe à bras-le-corps.

Des demandes en pagaille

Les déclarations du gagnant de l’Euro Millions à propos de son souhait de « partager » se sont répandues comme une traînée de poudre. Si bien que le média belge s’est retrouvé assailli de milliers de requêtes de type « SOS » en quelques heures.

Voici l’exemple d’un certain Sébastien : « Je viens de lire l’article du gagnant de l’euro et je peux vous dire qu’il l’a, le cœur sur la main. Car dire de vouloir partager c’est surprenant car tout le monde va lui demander. La preuve, moi aussi je vais lui demander comme de milliers de Belges car je crois que tout le monde est dans le besoin. Nous vivons dans une Europe assez difficile qui se construit mais doucement et pas nécessairement avec la bonne méthode. Si vous avez de trop, je suis là, car moi aussi j’ai des projets mais pas les sous. Moi aussi, je gagnais beaucoup d’argent et je partageais mais aujourd’hui pfff. Bon courage monsieur, vous verrez vos vrai amis. Courage et ne perdez pas la tête (sic) ».

Ce qu’on peut dire, c’est que depuis, on n’a plus entendu parler du fameux gagnant !

Étiquetté , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected by WP Anti Spam