La femme la plus chanceuse du monde

Être chanceux n’est pas donné à tout le monde, pourtant une femme a été sacrée la femme la plus chanceuse du monde en évitant sept accidents entre 1984 et 2009. Cette Américaine s’appelle Maryann Bruce, mère de famille, une personne comme une autre…
world trade center 2011 par cliff1066 Le premier incident qui lui arrive se déroule pendant ses vacances en 1984 à Hawaï. Elle et son mari profitent du soleil, de la farniente jusqu’au moment où une alarme se déclenche. Un tsunami arrive sur l’île et tout le monde doit se mettre à l’abri, ce jour-là il ne lui arrivera rien.

Ce n’est que le début des catastrophes puisqu’un an après elle prend l’avion pour visiter son père et elle se retrouve dans l’ouragan Gloria. L’appareil est pris dedans, secousses, cris, peur mais comme par miracle, le vol et tous les passagers sortiront indemnes.

En 1987, elle est aux sports d’hiver, une nouvelle fois accompagnée de son mari du côté de Denver. Ils profitent des pistes et passent leur journée sur des skis. Une fois rentrés, ils ont l’habitude d’allumer la télévision et là surprise, ils constatent aux informations qu’une avalanche s’est déroulée sur des lieux où ils étaient, deux minutes après leur passage.

Par la suite, finies les vacances, les incidents se déroulent à son lieu de travail. Maryann travaille dans l’une des tours du World Trade Center, le 26 février 1993 elle se trouve au bureau quand un attentat touche les tours. L’immeuble bouge, la fumée envahit les locaux mais là encore elle n’a rien.

En 1994, elle se trouve à Los Angeles pendant le séisme de magnitude 6,6 sur l’échelle de Richter qui a fait 42 morts et 2 600 blessés. Encore une fois, il ne lui est rien arrivé.

Comme si éviter un attentat n’était pas suffisant, elle va en éviter un second, celui qui a touché une nouvelle fois le World Trade Center le 11 septembre 2011. Maryann était dans un avion reliant Charlotte à Boston, pendant ce temps son mari inquiet voit les attentats à la télévision et a peur que l’un des avions soit celui dans lequel se trouve sa femme. Mais encore une fois sa chance l’a sauvée.

Pour finir, le 15 janvier 2009, elle est à bord du vol 1549 US Airways reliant New-York à Charlotte. À peine décollé tout le monde doit se mettre en position d’urgence, les réacteurs ont perdu de la puissance, il faut absolument atterrir. Il n’y a pas d’autres alternatives qu’un fleuve. Pourtant, personne n’est atteint et tout se passe bien, si l’on peut dire.

Avec cette chance, Maryann devrait jouer au loto et intégrer une communauté de joueurs comme celle de Super Chance 100, elle ferait peut-être gagner 149 autres membres avec elle !

Étiquetté , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected by WP Anti Spam