La loterie des lingots d’or

La loterie est un concept vieux comme le monde qui a de tout temps fait de nombreux adeptes. Entre ceux qui jouent pour le plaisir et ceux qui croient à la possibilité d’obtenir une vie meilleure grâce au loto, le principe a conquis et conquière toujours les populations. Déjà en 1850, certains se laissaient guider par leur chance en participant à la loterie des lingots d’or

paul-simpson.org

En 1850 est créée en France la « Société des lingots d’or » chargée de mettre en place la toute nouvelle « Loterie des Lingots d’Or ». Il s’agissait d’un tirage au sort où le gain était non seulement une somme d’argent mais aussi un voyage vers l’Amérique pour s’établir en Californie où la ruée vers l’or avait démarré. Le plus gros prix était un lingot d’or (valant à peu près 400 000 francs) exposé dans la vitrine de la boutique où se situent les inscriptions. Les citoyens –majoritairement parisiens- intéressés devaient en effet venir s’inscrire dans des registres au passage Jouffroy du boulevard Montmartre. C’était ensuite le préfet de police, Pierre Carlier qui était aussi l’organisateur initial de la loterie, qui élisait au hasard les heureux gagnants.

Et cette loterie-là allait réellement changer leur vie, leur permettant d’en recommencer une toute nouvelle sur un continent inconnu et prometteur. Elle devint ainsi extrêmement populaire, bénéficiant de nombreuses publicités, certaines étant même écrites par Alexandre Dumas Fils lui-même. Seulement voilà, cette loterie n’était pas tout à fait altruiste. Elle avait en fait pour but premier de vider Paris de ses chômeurs et surtout des révolutionnaires de 1848 aspirant à une vie meilleure. Si les gagnants recevaient bien leur argent (au minimum 795 francs) ce n’était qu’une fois arrivés en Amérique après avoir survécu à un voyage effroyable en bateau (maladie, absence de vent ou au contraire tempête…). Beaucoup mourraient avant d’atteindre la Californie. Une fois sur place, la vie de faste attendue n’était pas non plus au rendez-vous. La ruée vers l’or ayant commencée en 1848, lorsqu’arrivèrent les Français les filons n’étaient déjà plus aussi prodigieux contrairement à l’inflation de la ville. On raconte aussi que personne ne gagna jamais le lingot d’or… Une anecdote historique qui montre l’importance de la loterie. Et Super Chance 100 compte bien s’inscrire aussi dans l’histoire en vous permettant de gagner plus facilement à l’Euro Million à moindre coût !

Crédit Photo: paul-simpson.org Flickr
Étiquetté , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected by WP Anti Spam