Le cochon-tirelire, pourquoi cette forme ?

Mettre de côté de l’argent dans une boîte pour les temps plus difficiles ou pour financer un projet est un concept qui existe depuis l’apparition de la première monnaie. SuperChance100, votre communauté pour remporter l’Euro Millions en groupe, s’interroge sur la symbolique de la tirelire en forme de cochon.

Photographie de deux cochons-tirelires respectivement rose et bleu.
https://www.flickr.com/photos/teegardin/6093701123/

L’ancêtre de la tirelire

Pendant l’antiquité, les civilisations égyptienne et grecque sont les premières à utiliser le concept d’épargne. Les temples grecs sont d’ailleurs les premières banques de l’histoire de l’humanité car il était possible d’y déposer son coffre personnel en toute sécurité.

Au fil du temps, la forme de ce coffre évolue avec la pratique des donations religieuses. Au Moyen Âge, à la fin de la messe, les fidèles sont appelés à l’aumône. On attend d’eux qu’ils déposent une pièce dans un récipient qui s’apparente à la tirelire moderne.

Sa fonction

La tirelire se présente généralement sous la forme d’une boîte avec une fente sur le couvercle pour y introduire de la monnaie sans avoir besoin de l’ouvrir. Ce petit coffre est généralement dépourvu de système d’ouverture. Pour connaître son contenu, il est nécessaire de briser la tirelire. Les seuls indices qui permettent de savoir approximativement la valeur qu’elle renferme sont son poids et le tintement des pièces lorsqu’on la secoue.

via GIPHY

Origines et significations

Avec les saisons difficiles et les guerres qui frappent sans relâche l’Europe moyenâgeuse, la population prend l’habitude de mettre de côté une partie de son salaire par peur d’être à nouveau dans le besoin. Par conséquent, l’utilisation de la tirelire se popularise. Elle est généralement conçue en argile car il serait malvenu que son contenu soit inférieur à la valeur du contenant. L’objet ayant peu de valeur, il n’est pas nécessaire de le conserver précieusement. On se contente alors de le briser pour récupérer ses gains.

via GIPHY

Jeu éducatif

Dans les pays anglo-saxons, on assimile le mot argile (piggy) au mot cochon (pig). L’idée d’une « piggy bank » amuse les enfants. Le personnage du cochon souriant semble sympathique. Avec cette forme, faire des économies devient un jeu éducatif. Puisqu’il est impossible d’extorquer une partie de la monnaie sans la briser, la tirelire devient une méthode pour inculquer à l’enfant l’importance d’épargner et de ne pas dépenser ses économies en futilité.

Artisanat rural

On attribue d’autres facteurs à l’origine de cette apparence mondialement connue. Au XVIII e siècle, l’artisanat rural confectionne une multitude d’objets du quotidien dont des tirelires. Le paysan s’inspire de son environnement pour donner forme à son art. C’est à cette époque que les premières tirelires à figure animale apparaissent. La forme de cochon semble remporter un vif succès car son image reflète une source de revenu fiable. En effet, l’élevage porcin est un investissement sûr pendant cette période. Il devient alors symbole d’opulence, de par sa réputation de glouton, et de gain à faire fructifier car il faut l’engraisser quotidiennement dans le but de vendre sa viande.

Signe astrologique chinois

En Chine, on souligne le caractère goinfre du cochon. C’est ainsi que, dans l’astrologie chinoise, le signe du cochon symbolise le fait d’amasser naturellement la richesse.

Depuis son invention, la tirelire rose sur pattes a amassé une somme conséquente digne de la plus grande cagnotte d’Euro Millions. Dans un précédent article, nous vous avions déjà parlé de faire confiance à votre nez et cet animal semble avoir du flaire. Avoir une chance de cochon pourrait bien être utile pour tomber sur une grille d’Euro Millions gagnante.

Étiquetté , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected by WP Anti Spam