Le jeu pour tous !

Les jeux d’argents sont-ils réservés aux classes aisées ? Cette question soulève un problème révélé par notre récent sondage. Une contradiction que Super Chance 100 entend bien lever.

 Lisa Brewster

Notre sondage dans les rues de Nice a permis de mettre en lumière les habitudes de jeu des Français. Et il en est ressorti des statistiques significatives sur les possibilités de certaines personnes. Si la moitié des sondés estime aimer jouer (50% des personnes interrogée ont coché « 4 » à la question « Sur une échelle de 1 à 5, à quel point aimez-vous jouer ?), ils ne jouent qu’occasionnellement et dépensent très peu en jeu de type loto ou Euromillion. Alors comment expliquer cela ? Existe-t-il un désamour de ces jeux en particulier ? Lorsque les sondés sont amenés à se justifier tout devient clair. Ils expliquent qu’ils ne peuvent se permettre de jouer régulièrement, faute de moyens. Pour eux en effet, le prix d’une grille (2,50 €) est trop élevé comparé aux chances de gain. C’est pourquoi 75% d’entre eux ne dépensent pas plus de 10 € par mois en grilles d’Euromillions. Soit un nombre de grilles très restreint. Ceux qui en auraient le plus besoin ne sont donc pas à même de jouer autant qu’ils le désireraient.

C’est pour réparer cette aberration que Super Chance 100 a mis en place sa méthode de jeu en communauté. Effectivement, en se regroupant à 150 personnes, tous nos joueurs investissent dans un grand nombre de grilles tout en profitant d’un prix unitaire réduit à 5 ou 10 centimes. Ils augmentent ainsi considérablement leurs chances de gain tout en pouvant jouer à un prix raisonnable.

Étiquetté , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected by WP Anti Spam