Les gagnants de loterie les plus malchanceux

Gagner à l’Euro Millions ne vous préserve pas de la malchance. Certains grands gagnants de loterie ont vu leur vie tourner au désastre après avoir empoché le pactole. Dans cet article, l’équipe de rédaction de SuperChance100.Info rassemble les pires histoires arrivées aux gagnants de loterie.

Lettres disposées sur un plateau de jeu de scrabble formant les mots "mauvais" et "fortune".
https://www.flickr.com/photos/tim_ellis/280828087/

La peur au ventre

Dolores McNamara est la 72e personne la plus riche d’Irlande depuis qu’elle a empoché la somme de 77 millions de livres à l’Euro Millions. Avec ce gain, les soucis financiers de Dolores et de ses six enfants se sont envolés du jour au lendemain. Malheureusement, le conte de fée s’est rapidement transformé en cauchemar. Six mois après la victoire de la famille McNamara, les services de l’ordre ont appris qu’une bande de criminels notoires avait l’intention de kidnapper les enfants. Grâce à l’intervention des services de l’ordre, le fils aîné de Dolores, sa femme et leur enfant ont pu échapper de justesse à leur sort. Forcée de fuir son foyer, la famille vit depuis dans la peur d’être enlevé.

Jeune, riche et malheureux

En 1997, Stuart Donelly est le plus jeune millionnaire de la loterie britannique. À L’âge de 17 ans, l’adolescent réussit l’exploit de décrocher un jackpot de 2 millions de livres. Avant de devenir millionnaire, Stuart travaille à temps partiel dans une pharmacie pour financer ses études. Il ne gagne alors que 60 livres par mois. Pour fêter son nouveau statut, il achète plusieurs maisons : une pour sa mère, et une autre pour lui et son père malade. Mais les réjouissances sont de courte durée. L’attention portée par les médias et la population à la petite famille prend rapidement une tournure malsaine. Le jeune homme confie avoir beaucoup de mal à gérer cette pression. Il décide de quitter sa ville natale et ses amis. Déconnecté de son ancienne vie, il s’isole de plus en plus et la situation ne s’arrange pas lorsque son père décède d’une crise cardiaque. Quelques années plus tard, il est retrouvé mort à 29 ans dans sa maison de luxe.

Jusqu’à ce que l’Euro Millions nous sépare

Les soucis d’argent mettent les histoires d’amour, même les plus fortes, à rude épreuve. Adrian et Gillian Bayford en ont fait les frais et ce n’est pas leur victoire à l’Euro Millions qui a pu colmater les fissures. En 2012, le couple britannique empoche 148 millions de livres, un des plus gros jackpots de la loterie européenne. Pendant quelques mois, ils vivent une nouvelle idylle dans leur manoir géorgien. Mais cette accalmie ne dure pas. Entre le chantage affectif de la famille qui réclame toujours plus d’argent et les vieilles tensions qui refont surface, le couple décide de divorcer. Aujourd’hui, le millionnaire de 43 ans s’est fiancé après une folle romance de trois mois avec une jeune femme de 27 ans. Il dit, à l’époque : « Quand vous gagnez la loterie, c’est tellement stressant. Des choses arrivent. Parfois, dans la vie, il faut aller de l’avant. Nous sommes tous heureux maintenant et la vie continue. »

Une fin funeste

Il n’est jamais trop tard pour tenter de remporter l’Euro Millions. La preuve au Canada avec un retraité de 77 ans. Lucien Nault est un joueur régulier de la loterie canadienne. En 2009, ses efforts sont récompensés à hauteur de 11 millions de dollars. Une fois riche, le vieil homme décide de consacrer le reste de sa vie à aider son prochain. Il gâte son entourage et, chose surprenante, ses voisins. Le fils juge cette action inconsidérée et se fâche avec son père. Peu de temps après, Lucien enchaîne les tragédies. Sa femme le quitte, sa belle-fille meurt noyée et une semaine plus tard, son fils meurt renversé par une voiture. Seul, Lucien Nault choisit de finir ses jours dans une maison de retraite.

Étiquetté , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected by WP Anti Spam