Les histoires insolites des jeux de loterie (3/4)

Vous aimez nos histoires sur les heureux (ou malheureux) gagnants de l’Euro Millions ou du loto ? Ça tombe bien, il nous en reste encore de très nombreuses en stock. Sans plus attendre, voici notre troisième article sur ces histoires folles, pour le meilleur et pour le pire.

Trèfle à quatre feuilles
https://www.flickr.com/photos/babileta/2848902985/

Quand votre banque vous court après

Qui n’a jamais rêver de se venger de son banquier parce qu’il lui a mené la vie dure pendant tant d’années ? C’est chose faite pour ce Français qui, le 26 février 2006, remporta le loto avec un gain de sept millions d’euros. Armé de son chèque, ce gagnant n’a pas hésité à le tendre sous le nez de son banquier pour lui dire qu’il le quittait pour aller rejoindre la concurrence. Obstiné, pendant plus de trois mois le banquier n’a pas cessé de l’appâter avec des cadeaux plus dingues à chaque fois. Le client a fini par accepter d’être invité VIP pour le tournoi de Roland-Garros (à cet instant, vous avez normalement deviné de quelle banque il s’agit). Ce cadeau lui a quand même permis de se retrouver à la table de Yannick Noah pour le déjeuner. En revanche, chou blanc pour la banque : le lendemain, ce gagnant déposait son chèque dans une autre.

La chance du débutant

Voilà ce qu’on appelle avoir de la chance ! Un habitant de Seine-et-Marne a joué pour la première fois de sa vie à l’Euro Millions le 29 mars 2013. Bien lui en a pris puisqu’il a remporté le jackpot de 132 millions d’euros. Le plus incroyable dans tout ça, c’est qu’il n’a même pas coché les numéros. Il a laissé ce soin à la machine de le faire pour lui (mode Flash de la Française des jeux). On peut dire que cet homme peut compter sur sa bonne étoile.

Il ne suffit que d’une fois. C’est probablement ce que s’est dit cette Américaine en remportant le jackpot du Powerball (la loterie aux États-Unis) alors qu’elle n’y jouait que pour la première fois. La rumeur dit qu’elle a appelé son patron dans la foulé pour lui annoncer sa démission, en lui conseillant de regarder la télévision pour comprendre les raisons de celle-ci.

C’était moins une

Un Britannique de 28 ans a failli rater son gain de 51 000 livres sterling. En effet, il a découvert son ticket gagnant de l’Euro Millions dans un vieux portefeuille seulement 24 heures avant l’expiration de celui-ci. Malheureusement, il ne fit cette découverte que tard dans la soirée, le standard de Camelot (la société organisatrice de la loterie outre-Manche) étant fermé, il se vit contraint de patienter jusqu’au lendemain matin. Heureusement pour lui, il n’était pas trop tard, mais ce gagnant s’est quand même fait remonter les bretelles par le représentant de Camelot qui lui a gentiment signifié que cela faisait six mois qu’ils publiaient dans la presse à propos de ce gain non réclamé.

Choisissez bien vos amis !

C’est l’heure de la mauvaise nouvelle de la semaine ! Aujourd’hui, on vous parle d’un petit village de Belgique prénommé Mouscron. C’est dans ce village que trente amis jouent à chaque tirage la même combinaison sur une grille d’Euro Millions depuis des années. Le vendredi 8 décembre, c’est leur jour de chance, leur combinaison vient d’être tirée au sort, ils remportent la modique somme de 27 millions d’euro. Ah mais en fait non, c’est ce jour-là que leur ami chargé de jouer la combinaison a préféré laisser la machine se charger de remplir automatiquement la grille. On n’a plus de nouvelles de lui depuis…

Étiquetté , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected by WP Anti Spam