L’histoire du logo de l’Euro Millions

Le jeu de l’Euro Millions ne serait sans doute pas où il en est aujourd’hui sans les petites mains qui se sont affairées à lui fabriquer de toutes pièces une identité visuelle du tonnerre ! Dans cet article nous revenons sur l’histoire du logo de l’Euro Millions.

Drapeau de l'Europe.
https://www.flickr.com/photos/kubimi/3603756137/

Opération séduction

Bien plus impactante qu’un long discours, l’identité visuelle d’un nouveau produit en vente sur le marché influence énormément l’appréciation finale du grand public. Si l’opération de communication est réussie, l’enseigne gagne en notoriété et peut même laisser un souvenir impérissable dans l’esprit des gens. C’est le cas par exemple des grandes firmes internationales comme Mercedes, Nike, Coca Cola et de nombreuses autres entreprises connues de par le monde, grâce à un simple monogramme. Un bref coup d’œil sur le logo et on sait de quoi il s’agit. Certaines boîtes paient parfois des millions pour arriver à ce résultat, comme l’ANPE et son logo facturé à 2,4 millions d’euros en 2004, un montant qui avait suscité une vive polémique. Toutefois, la création d’un logotype reste incontournable pour une société, une étape importante à laquelle votre jeu de loterie préféré à dû se plier.

Un concept inédit

Vingt-huit ans après le lancement du Loto, la Française des jeux a souhaité inventer un nouveau concept de loterie. Des gains toujours plus gros, des gagnants encore plus riches et des rêves de plus en plus fous à réaliser, l’idée est lancée ! Mais qui dit jackpots phénoménaux dit aussi fond de roulement tout autant démesuré. Comment financer un projet de cette ampleur ? Eh bien en faisant la manche chez nos voisins bien sûr… En additionnant les mises des joueurs des pays frontaliers, la loterie internationale peut atteindre des cagnottes exorbitantes de plus de 100 millions d’euros ! Un concept inédit en France qui a séduit dans un premier temps les sociétés Camelot du Royaume-Uni et la Loteria y Apuestas del Estado située en Espagne. Nous sommes en 2003, le lancement est prévu le vendredi 13 février 2004 et les préparatifs sont loin d’être terminés.

Un nom qui en jette

Avant que la loterie européenne ne voie le jour, il fallait choisir un nom. Sémiologues, publicitaires et journalistes sont entendus sur leur vision de l’Europe pour trouver le nom de baptême de cette nouvelle loterie. Plusieurs esprits créatifs se lancent alors dans un brainstorming de l’enfer pour inventer plus d’une centaine de patronymes. « King of the Game », « Euroloto », « Eurogold » et de nombreuses autres appellations sont proposées mais c’est finalement « Euro Millions » qui sera retenue.

Un logo unique pour les gouverner tous

Étape suivante, la création d’un logo ! Pour que les premières grilles d’Euro Millions trouvent leur public lors du premier tirage, l’identité visuelle devait séduire un maximum de personnes au premier coup d’œil ; une tâche qui s’annonçait ardue vu la diversité des joueurs répartis à travers toute l’Europe. Plusieurs agences de communication se sont remuées les méninges autour de deux thématiques : « l’énormité du gain » et « l’euro ». Des couronnes ? Trop Anglais. Des lingots ? Déjà vu… Soudain, un éclair de génie tout droit sorti de l’espace frappe l’équipe artistique ! L’agence Added Value pense aux anneaux de Saturne, un cercle sur lequel graviterait les drapeaux des pays participants et qui entourerait le mot Euro Millions. Une idée symbolique pour mettre en avant l’alliance entre différentes nations européennes autour d’un même jeu de loterie. D’autres éléments du logo renforcent ce message comme par exemple les drapeaux en forme de boule pour dévoiler la mécanique de jeu ou encore la couleur dorée de l’anneau pour symboliser la fortune. Ainsi, le logo transcrit parfaitement le premier slogan de l’Euro Millions, à savoir « l’union fait la fortune ».

Étiquetté , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected by WP Anti Spam