Privatisation FDJ : l’État partage sa poule aux œufs d’or !

Les paris sont lancés ! Mais cette fois-ci c’est l’État qui joue en mettant en jeu la Française des jeux, rien que ça ! Cette dernière devrait être introduite en bourse aujourd’hui et l’État en attend beaucoup. Retrouvez toutes les infos sur le forum communautaire Avis sur SuperChance100 !

La vente de la FDJ rapportera un millard d'euros à la France.
https://pixabay.com/fr/illustrations/monnaie-march%C3%A9-bourse-de-argent-1019997/

Privatisation : un tremplin pour financer de nouveaux projets ?

Pour relancer l’économie française, l’État souhaite soutenir le développement des jeunes entreprises et apporter son aide dans la recherche de nouvelles technologies. Mais cette résolution à un coût. Un coût que l’État ne peut couvrir sans casser sa tirelire. Pour mener à bien ce projet, une vague de privatisation est prévue. Sont concernés par cette mesure les aéroports de Paris et la Française des jeux.

L’État a besoin de cash et, en cédant une partie de son capital de plusieurs entreprises publiques, il devrait rassembler facilement les fonds. Ce coup de poker est pourtant assez rare puisque la dernière entreprise publique introduite en bourse était l’Électricité de France en 2005.

Qui veut acheter une part du gâteau ?

Concernant la florissante Française des jeux qui détient le monopole sur la vente de grilles de loterie et de tickets à gratter, la décision ne s’est pas faite du jour au lendemain. Réflexion faite, l’État gardera 20% sur 72% du capital pour conserver une place importante parmi les actionnaires. Par ailleurs, malgré la perte de 52 points de ses parts, ses caisses continueront d’être renflouées car l’essentiel des revenus est basé non pas sur les dividendes mais sur un ensemble de recettes sociales.

En résumé, l’État touchera toujours 3,5 milliards d’euros par an et recevra un bon paquet d’oseille sur la vente de ses actions. Mise à prix pour la FDJ : 1 milliard d’euros ! Qui dit mieux ?

Étiquetté , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected by WP Anti Spam