Réussir comme… Albert Einstein

Est-il encore besoin de présenter la personnalité du XXe siècle, selon le Times ? C’est utile pour démêler le vrai de la légende qui entoure déjà l’érudit, passé à la postérité voilà 62 ans. Mondialement connu, incarnant l’intelligence, découvreur de notions scientifiques essentielles, Albert Einstein n’a pourtant pas fait tout ce que vous croyez (non il n’a pas trouvé la formule pour gagner à l’EuroMillion à tous les coups). On vous dit tout sur la rock-star de la science sur le blog d’infos sur SuperChance100.

Graffiti d'Albert Einstein tirant la langue et la phrase Tout est relatif.
https://www.flickr.com/photos/kennysarmy/

L’école

À commencer par son parcours scolaire. On entend souvent dire qu’Albert Einstein était nul en math mais que cela ne l’a pas empêché de mettre au point les théories scientifiques les plus pointues (en poussant un peu, peut-être aurait-il pu déjouer le hasard en remplissant habilement une grille d’EuroMillions…). Cela sert bien les élèves qui voudraient justifier leurs mauvaises notes. En fait, il était excellent en math, comme dans la plupart des matières, mais les documents laissent penser qu’il était dyslexique et, par conséquent, difficile avec ses professeurs. Il est vrai qu’il n’est pas le meilleur exemple en termes d’examens, qu’il ne réussit pas forcément, mais à côté de l’enseignement classique en Allemagne et en Suisse, il se cultive par les livres. Son parcours scolaire n’avait pas fini de l’entraver, car obtenir un poste dans la recherche sans avoir suivi la ligne établie, c’était cause perdue. Le voilà dans l’administration.

Les publications

Albert Einstein commence à publier des articles sur les sciences en 1901, à 22 ans, tout en travaillant à l’Office des brevets. Il ne faut que quelques années pour que la communauté scientifique le reconnaisse à sa juste valeur. En 1905, son « année miraculeuse », il publie les fameuses théories que tout le monde connait, sur la relativité restreinte et d’autres notions encore inexpliquées à l’époque. Sa situation pacifiste pendant les guerres mondiales l’a un temps protégé, comme souvent les scientifiques. Mais en tant que juif, même non pratiquant, il a dû s’expatrier en 1933.

La postérité

Albert Einstein est de ces personnalités qu’on aime car elles ne sont pas conformes aux normes. Aucun autre scientifique n’a la même aura. Son portrait le plus connu est celui où il tire la langue. Notez enfin qu’un élément chimique a été nommé d’après son nom, l’einsteinium. Si ça ce n’est pas réussir, pour un scientifique !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected by WP Anti Spam