Seulement du pied gauche !

Ceux qui s’adonnent au remplissage de grilles d’Euromillion, mais plus largement, l’ensemble des superstitieux se plait à croire que marcher dans un étron de chien peut être une bonne chose. A priori, on ne voit pas vraiment pourquoi. On s’imagine incommodé par la « chose », son odeur, le fait qu’elle se soit répandue sous et sur les rebords de la semelle de la chaussure, sans parler de la honte que l’on ressent et des gens qui se retournent sur soi dans la rue… Mais soit, il paraît que ça peut être bien.

Chez SuperChance100.info, votre site informatif sur le jeu en communauté, nous sommes ouverts d’esprit et curieux. Alors pas de discrimination dans les superstitions, nous avons cherché une explication.

Un pied s'apprête à marcher dans une crotte de chien.
https://pixabay.com/fr/users/Kaz-19203/

La gauche, c’est le mal…

Il faut prendre en compte que marcher dans un excrément canin n’a de valeur positive que si l’action est réalisée du pied gauche. Car la gauche, en quelque sorte, c’est le mal. Oui, symboliquement, la gauche représente la voie de la déraison, de la tromperie voire même de la trahison. Souvenez-vous que Judas était assis à la gauche de Jésus lors du fameux repas intitulé la Cène.

Nous avons même pu lire qu’il existerait une célèbre doctrine de sorcellerie nommée La voie de la main gauche. Il en resterait quelques exemplaires de par le monde.

Sauf dans la matière fécale

Revenons à nos moutons. Si la gauche symbolise de mauvais aspects, comment explique-t-on notre superstition de départ ? Eh bien figurez-vous, qu’écraser une crotte de chien du pied gauche revient à maudire le mal. On l’humilie à l’aide de l’excrément. Offensé, le mal repart alors s’enfouir dans les entrailles de la Terre.

Cela ne porte donc pas bonheur – comme on a tendance à le dire, et il n’est donc pas recommandé de s’y essayer pour gagner à l’Euromillion – mais en tout cas, c’est censé éloigner le malheur. Toutefois, attention aux faux ! Le faire volontairement rendrait le Diable furieux, et ce ne serait plus l’étron mais lui qui vous collerait aux basques.

Étiquetté , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected by WP Anti Spam