Toucher le jackpot grâce à un faux ticket !

Si toucher le jackpot de l’Euro Millions (ou du loto) parce qu’on a trouvé les bons numéros est très rare, le remporter à l’aide d’un faux ticket relève du miracle. Mais visiblement, impossible n’est pas anglais, puisqu’un fraudeur a réussi à empocher 2,5 millions de livres sterling grâce à un ticket falsifié.

Pions de scrabble formant les mots Fake It
https://www.flickr.com/photos/sunrise584/3893760279/

Une méthode bien ficelée

Edward Putman, un violeur connu des services de police britanniques, a réussi à fabriquer un faux ticket gagnant de loto dans le courant de l’année 2009 pour remporter pas moins de 2,5 millions de livres. Il aura fallu six ans aux enquêteurs pour résoudre cette affaire et la dévoiler au grand public.

Mais alors comment s’y est-il pris ? Il a pu compter sur l’aide inestimable d’un ami à lui, employé du loto qui plus est (enfin, de Camelot, la société gérante du loto et de l’Euro Millions outre-manche). Cet employé, Giles Knibbs, a transmis à Edward Putman des informations sur un ticket gagnant dont le gain n’avait pas été réclamé. Il s’est donc rendu dans le magasin où le ticket gagnant a été validé, a joué les mêmes numéros, à la même heure. La tâche la plus difficile fut d’effacer le code barre et la date du ticket grâce à la friction. C’est ainsi qu’Edward Putman a empoché 2,5 millions de livres d’une facilité déconcertante.

Le pire dans tout ça, c’est que rien ne peut arriver à Edward Putman. En effet, la société Camelot ayant perdu son ticket, la seule et unique preuve matérielle de son méfait a disparu… En revanche, Camelot a été condamné à une amende de trois millions de livres dans le cadre de cette affaire.

Étiquetté , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected by WP Anti Spam