Un paysan, un cheval et la chance 2/2

Voici la seconde partie du conte sur la chance d’un paysan et de son cheval en Chine. Lisez d’abord la première partie sur SuperChance100.info, le site qui vous renseigne sur la méthode de jeu en communauté à l’Euro Millions.

Un dresseur chinois sur un cheval sauvage.
https://www.flickr.com/photos/david_baxendale/

Le paysan et son fils se mirent à dresser la horde sauvage ramenée par le cheval. C’était un travail dangereux, un des chevaux désarçonna le fils du paysan, qui perdit l’usage des jambes. Tout le monde s’apitoya sur cette malchance qui crevait les yeux, mais le paysan, comme d’habitude, pensa autrement : « Chance ou malchance, qui sait ? Nous verrons bien si cela n’a pas de conséquences positives plus tard. » Malgré cela, les villageois continuaient de le traiter d’idiot.

Quelques temps plus tard, l’armée vient au village enrôler de force tous les jeunes hommes aptes à faire la guerre. Le village se lamentait et jalousait le paysan, dont le fils n’avait pas été emmené. Ils trouvaient que le paysan avait bien de la chance que le jeune se soit blessé à cause des chevaux ramenés par le cheval disparu. Encore une fois, inlassablement, le paysan leur dit : « Chance ou malchance, qui sait ? Les événements n’ont-ils pas assez prouvé qu’on ne peut pas les juger indépendamment ? Une suite viendra sûrement confirmer ou infirmer tout ça. »

Ainsi va la vie pour ce paysan, et on devrait s’inspirer de cette façon de voir les choses pour vivre plus sereinement. La succession des événements peut changer l’issue de chacun pris séparément. À quoi bon s’attrister de ne pas avoir remporté l’Euro Millions au dernier tirage, si c’est pour avoir une bonne grille à la prochaine ?

Étiquetté , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected by WP Anti Spam